Home Photographie PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE : DES PHOTOS À COUPER LE SOUFFLE DANS LES MONTS ALPINS

PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE : DES PHOTOS À COUPER LE SOUFFLE DANS LES MONTS ALPINS

Landschaftsfotografie: Sonnenuntergang am Alpstein

Lesedauer: Ø 12 Min

Dans les régions alpines, les paysages sont d’une beauté presque surnaturelle. Découvrez dans cet article comment immortaliser ces moments à l’aide de la photographie de paysage et comment photographier des levers de soleil à couper le souffle ainsi que des sommets recouverts de brume.

Préparation

Équipement photographique

En ce qui concerne votre appareil photo, vous ne pouvez heureusement plus vous tromper aujourd’hui. Tous les grands fabricants lancent en permanence de nouveaux appareils photo de qualité. Tout appareil photo permettant de régler manuellement l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO permet de prendre des photos passionnantes de paysages de montagne.

Les objectifs sont bien plus importants que le choix de l’appareil photo. Il est donc préférable d’investir dans un objectif de qualité et lumineux plutôt que dans un nouvel appareil photo. Mais quel est l’objectif parfait pour la photographie de paysages de montagne ? En photographie de paysage, on souhaite souvent représenter une partie aussi large que possible de la scène. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser un objectif grand angle. Avec un appareil photo APS-C, cela signifie une distance focale comprise entre 10 et 24 mm, une distance focale de 10 mm pouvant déjà être qualifiée d’ultra grand angle. Pour un appareil photo plein format, la plage de focales doit se situer entre 14 et 35 mm. Cette différence est due au facteur Crop, qui résulte de la taille différente du capteur des appareils photo. Bien sûr, une focale plus grande peut aussi être passionnante pour rapprocher les montagnes et les photographier de manière isolée.

En outre, vous devriez vous demander si vous achetez un objectif à focale fixe ou un objectif avec fonction de zoom. En principe, les objectifs à focale fixe sont plus lumineux. Il en résulte un plus grand flou de profondeur et plus de lumière parvient au capteur. On peut ainsi choisir une vitesse d’obturation plus rapide. Ceci est particulièrement avantageux dans les situations crépusculaires où l’on n’utilise pas de trépied. D’un autre côté, il n’est pas possible de zoomer et donc de modifier le cadrage de l’image sans se déplacer. Là encore, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution. Chacun doit trouver ce qui convient le mieux à ses besoins.

Équipement supplémentaire

Si l’on veut partir en montagne, il est indispensable d’avoir avec soi, en plus de son équipement photographique, un certain nombre de choses.

Découvrez dès maintenant nos offres du moment :

En voici une liste :

– Sac à dos

– chaussures de randonnée

– veste de pluie

– lunettes de soleil

– Bâtons de marche, surtout recommandés pour les randonnées difficiles

– lampe frontale

– carte ou application de randonnée avec fonction hors ligne

– Téléphone en cas d’urgence

– Petite pharmacie d’urgence (pansements pour ampoules, bandages, médicaments contre les piqûres d’insectes, etc.)

– Entre 2 et 3 litres d’eau par jour et par personne

– Argent liquide

Vos vêtements doivent être aussi respirants que possible et ne pas limiter votre liberté de mouvement. Le mieux est de vous habiller selon le principe de « l’oignon ». Cela signifie qu’il vaut mieux porter plusieurs vêtements fins les uns sur les autres plutôt qu’une veste épaisse. D’une part, cela isole beaucoup mieux et d’autre part, il est possible d’enlever ou de remettre l’une ou l’autre pièce en cas de besoin.

Conseil : il arrive souvent que l’on s’habille beaucoup trop chaudement avant de commencer la randonnée et que l’on doive s’arrêter quelques minutes plus tard pour enlever une couche. C’est pourquoi la règle suivante s’applique : « Un montagnard expérimenté démarre toujours en frissonnant légèrement ».

Si vous prévoyez une randonnée de plusieurs jours, vous devriez également emporter ce qui suit :

– tente ou sac de bivouac

– matelas de sol

– Sac de couchage : devrait avoir une zone de confort entre 0 et 4 degrés Celsius, car en montagne, même en été, il peut faire très froid la nuit.

– Réchaud à gaz et 2 briquets, couverts et vaisselle

– papier toilette

– Articles de toilette tels que brosse à dents et dentifrice

Les pantalons à jambes amovibles sont un bon investissement, en particulier pour les randonnées avec nuitées. Pendant la journée, quand il fait chaud, on peut enlever les jambes du pantalon et après le coucher du soleil, quand il fait froid, on peut retransformer le pantalon court en pantalon long. Cela permet de n’avoir besoin que d’un seul pantalon et d’économiser du poids.

Avant de ranger dans votre sac à dos toutes les choses que vous voulez emporter, regardez encore une fois tout et demandez-vous : « En ai-je vraiment besoin ? » N’hésitez pas à être un peu sévère avec vous-même. Il s’agit d’une randonnée (de plusieurs jours) et non de vacances en camping.

Prévisions météorologiques

Avant de commencer votre randonnée en montagne, vous devez vous préparer en ce qui concerne le temps. Suivez les prévisions météorologiques (radars de pluie) afin de pouvoir faire une estimation approximative du temps qu’il fera sur place. Soyez toutefois conscient qu’il n’est jamais possible de prédire le temps en montagne avec un taux de réussite de 100 %. Les conditions météorologiques dans les régions montagneuses peuvent changer très rapidement, à votre avantage mais aussi à votre désavantage. Des chutes de température importantes ne sont pas rares.

Le mauvais temps n’est toutefois pas synonyme de mauvais temps pour la photographie. En photographie de nature, le brouillard peut donner lieu à des situations extrêmement spectaculaires. N’hésitez donc pas à vous aventurer hors de chez vous, même si les prévisions météorologiques ne sont pas très bonnes, car “il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que du mauvais matériel ». Évitez toutefois les randonnées exigeantes avec des endroits exposés, car le sol glissant peut vite devenir dangereux. En cas d’orage naissant, les montagnes sont une mauvaise destination, car le risque d’être frappé par la foudre est considérablement plus élevé qu’à basse altitude.

Mise en pratique

Pourquoi ça vaut la peine de se lever tôt ?

Avis aux lève-tôt ! Pour prendre les meilleures photos, il faut se lever tôt. Soyons honnêtes : les photos du lever du soleil sont tout simplement les plus belles. Car c’est au lever du soleil (et bien sûr aussi au coucher) que la lumière est la plus belle. La température des couleurs est agréablement chaude et les nuages sont plongés dans des couleurs jaune-rougeâtre. C’est aussi particulièrement intéressant lorsque le soleil n’est pas encore levé à l’endroit où nous nous trouvons, mais que les sommets des montagnes sont déjà illuminés. Les sommets se parent alors d’une belle couleur orange.

Si vous souhaitez photographier le lever du soleil, il est conseillé d’arriver la veille. Ainsi, vous ne devrez pas vous lever à minuit pour arriver à temps à l’endroit souhaité. La veille, vous pouvez également prendre des photos du coucher de soleil et passer la nuit au sommet. Pour cela, il existe des refuges de montagne rustiques où vous pouvez passer la nuit sous la tente ou même à la belle étoile si vous voulez partir à l’aventure.

Vous aurez ainsi la possibilité de prendre des photos fascinantes et de vivre quelque chose de très spécial dont vous vous souviendrez longtemps. Si vous souhaitez faire du camping sauvage, vous devez toutefois vous renseigner au préalable sur la situation juridique de la région concernée, car il n’est pas permis de camper partout en pleine nature.

Photographier le lever / le coucher du soleil

Photographiez aussi bien avec le soleil dans le dos (les montagnes devant vous seront éclairées) que contre le soleil. Ce dernier cas est un peu plus difficile à mettre en œuvre, car le soleil est extrêmement lumineux et le reste de l’image a donc tendance à être fortement sous-exposé.

Conseil : fermez le diaphragme (grande ouverture, par exemple f.22) pour créer une « étoile » du soleil, dont on voit les différents rayons.

Profiter de l’heure dorée (Golden Hour) et de l’heure bleue

Pendant l’heure dorée ou l’heure bleue, les paysages prennent un tout autre caractère. Les contrastes, les couleurs et l’atmosphère changent considérablement, ce qui vous permet de photographier des images véritablement époustouflantes.

Heure dorée (Golden Hour) : l’heure dorée est la période qui suit directement le lever du soleil et qui précède directement le coucher du soleil. Le soleil est alors très bas. Il en résulte de longues ombres qui confèrent aux paysages un effet de profondeur captivant. La lumière est douce et de couleur orange à dorée.

Outils gratuits pour votre photo | myposter

Création de collage photos
Vérification de la qualité
Amélioration d’image automatique
Vérification de la qualité
Vérification de la qualité
Vérification de la qualité
Création de Polaroid

Heure bleue : l’heure bleue est la période qui précède immédiatement le lever du soleil et qui suit immédiatement le coucher du soleil. Il ne reste plus qu’une lumière résiduelle avant que l’obscurité totale ne s’installe à la fin de l’heure bleue. Les paysages sont alors plongés dans des tons bleus intenses, ce qui leur donne un aspect très mystique. Vous trouverez des détails sur l’heure bleue dans l’article du magazine du même nom.

La distance focale

La distance focale d’un objectif définit la taille du champ de vision. Avec un objectif grand angle (p. ex. 18 mm), la partie représentée est grande, tandis qu’avec un téléobjectif (p. ex. 200 mm), la partie de l’image est petite.

Avec un objectif grand angle, le premier plan est représenté plus grand et l’arrière-plan semble au contraire minuscule. Un objectif grand angle fait paraître l’espace plus grand. Un téléobjectif, en revanche, « comprime » l’image. Il ne représente qu’une petite partie de l’image, mais celle-ci est d’autant plus grande.

Un photographe doit toujours se poser la question de savoir ce qu’il capture et ce qu’il ne capture pas. Il s’agit d’organiser consciemment le cadrage de l’image et de choisir ainsi la distance focale appropriée.

Jouez avec la distance focale : à partir d’un même point de vue, prenez plusieurs photos avec différentes distances focales. Ainsi, même si le point de prise de vue est le même, l’image peut être très différente.

La hauteur de prise de vue

Sortez de la hauteur normale de prise de vue (hauteur de la tête). Mettez-vous à genoux et prenez la photo à partir de là. Ou faites l’inverse : montez sur une colline ou utilisez un drone. Le même endroit peut apparaître très différent grâce à des hauteurs de prise de vue et des distances focales différentes. Faites des essais ! Grâce à la photographie numérique, vous avez toutes les cartes en main, car dans le pire des cas, vous effacez le soir même une photo de plus de votre disque dur.

Choisir le premier plan

Créez votre image de manière consciente. Choisissez un premier plan captivant. Les fleurs de montagne sont idéales pour cela, car elles apportent un petit quelque chose à l’image. Si vous ouvrez le diaphragme, c’est-à-dire si vous utilisez une valeur d’ouverture basse (par exemple f.1.8), l’avant-plan sera flou. Si vous faites le contraire, c’est-à-dire si vous fermez le diaphragme (par ex. f.22), la netteté est continue. Bien sûr, vous pouvez aussi rendre le premier plan net tout en laissant l’arrière-plan, dans ce cas probablement une montagne, volontairement flou.

Premier plan flou grâce à l’ouverture du diaphragme

Représenter des personnes ou des choses créées par l’homme

Intégrer des personnes, des maisons, des chemins ou des éléments similaires rend une image plus captivante. Cela montre la taille et l’épaisseur des montagnes. Cette grandeur de comparaison permet d’évaluer bien mieux l’étendue du paysage montagneux.

La taille de la montagne n’apparaît clairement qu’avec le petit bateau dans le lac.

Conseil : ne placez pas la personne au centre de l’image, mais dans ce que l’on appelle la section dorée.

La règle d’or est également appelée « règle des tiers ». Il s’agit de diviser imaginairement l’image en 9 rectangles de taille égale et de placer le sujet à l’un des quatre points d’intersection des lignes.

Chercher des lacs de montagne

Un lac de montagne a quelque chose de merveilleux. L’eau est limpide et glacée. Il est calme et le panorama des montagnes se reflète dans sa surface. Rendez-vous dans ces lieux idylliques et immortalisez ces magnifiques reflets sur vos photos.

Conseil : les montagnes ne se reflètent pas seulement dans les lacs de montagne. Les lunettes de soleil de votre compagnon de randonnée se prêtent également parfaitement à un reflet.

Visitez de préférence plusieurs fois le même endroit, car vous le retrouverez à chaque fois différent. Les ambiances dans les monts alpins seront à chaque fois différentes. Non seulement les saisons, mais aussi les heures de la journée et le temps en général influencent l’apparence d’un lieu.

Sortez, prenez conscience des magnifiques paysages de montagne et immortalisez la fascination de la montagne sur vos photos d’excursion ou de vacances grâce à vos conseils photographiques nouvellement acquis. Pour plus de conseils et d’astuces sur la photographie de paysage dans les plus beaux spots photo allemands, nous vous avons concocté le guide des lieux photo myposter. Il suffit de le télécharger gratuitement sous forme de livre électronique ! Nous vous souhaitons d’en profiter pleinement !

Conseils pour la mise en avant de vos photos de paysages

Que faire maintenant de vos magnifiques photos ? Les photos d’ambiance de paysages, de montagnes, de levers et de couchers de soleil sont particulièrement réussies en tant que photos panoramiques.

Les photos aux couleurs intenses et aux contrastes forts deviennent lumineuses sur le papier Hahnemühle et sont représentées de manière exceptionnellement réaliste. Vous pouvez pratiquement humer à nouveau l’air frais de la montagne en regardant la photo chez vous.

Les photos de nature sont particulièrement nettes et intenses sur le verre acrylique, dans tous les formats, du plus petit au plus grand. Vos souvenirs seront ainsi à portée de main !

Si vous souhaitez reproduire votre photo en très grand format, nous vous recommandons le Gallery-Bond. Dans cette variante extrêmement élégante du verre acrylique, votre fineart en verre acrylique est renforcé au verso par une plaque d’alu-dibond chic et stable.

Vous préférez rassembler vos souvenirs de vacances dans un livre de photos ? Notre conseil : les photos de paysages et en particulier les photos panoramiques peuvent être présentées de manière optimale sur une double page dans un livre photo véritable avec reliure à plat. Vous pouvez ainsi feuilleter à tout moment vos souvenirs photo et vous y téléporter mentalement.

Découvrez dès maintenant nos offres du moment :