Comment réaliser un Bokeh ou un flou artistique d’arrière-plan ?

8 minutes Ø temps de lecture

Qu’il s’agisse de photos portrait, de photos de mode ou de photos culinaires, les flous artistiques d’arrière-plan – ou Bokeh – peuvent donner un caractère poétique à votre image et mettre en valeur le motif principal. Ils sont ainsi très importants.

Il est possible de réaliser un Bokeh directement au moment de la photographie ou bien plus tard grâce à un logiciel de retouche photo.

Comment faire pour bien réussir mon Bokeh ?

Dans cet article, nous vous apprendrons à réaliser un effet Bokeh de 2 manières différentes et à faire attention aux paramètres à prendre en compte au moment de la photographie et lors du montage. Si par la suite, vous souhaitez faire imprimer votre nouvelle image en grand format, l’impression sur Gallery-Bond sera la plus recommandée pour la qualité qu’elle propose. 

Frau mit Kind Bokeh Foto L’arrière-plan est agréablement flouté, les points blancs forment des taches lumineuses : le bokeh typique.


Profitez de jusqu'à -40% dans la rubrique Promo !

Je découvre les offres !

Réalisez un Bokek à l’aide de votre appareil photo

Bokeh : les trois règles importantes lors du réglage technique

Vous souhaitez réaliser des Bokeh sensationnels directement grâce à votre appareil photo mais vous ne savez pas quels appareils et quels réglages conviennent le mieux ? Voici trois règles de base faciles à suivre pour réussir votre flou artistique :

  • Un appareil photo doté d’un gros capteur produira un meilleur effet Bokeh qu’un appareil photo disposant d’un petit capteur.  Ainsi, un reflex aura un plus grand potentiel pour réaliser un Bokeh qu’un appareil photo compact. A part dans le cas de la macrophotographie, les compacts offrent un résultat moins probant à cause de leurs petits capteurs.
  • Vous réaliserez de meilleurs Bokeh en utilisant un téléobjectif plutôt qu’un grand-angle. Si vous souhaitez mettre en valeur et faire ressortir votre motif  sur l’arrière-plan flouté, prenez au moins une focale dite “standard” (50 mm), ayant de préférence le réglage d’un téléobjectif.
  • Plus le diaphragme sera ouvert, plus l’arrière-plan apparaîtra flou. Les diaphragmes d’ouverture 1,4 ou 2,8 mm permettent généralement de bons Bokeh. A l’inverse, un diaphragme d’ouverture 8 ou 16 mm fera apparaître l’arrière-plan de manière bien plus nette.

Ces trois règles de base vont de pair : en alliant un appareil photo “Full-frame” (le capteur “Full-frame” est plus grand que le capteur “APS-C”, il donnera donc une meilleure résolution à vos photos) à un téléobjectif dont le diaphragme sera ouvert à 2,8 mm, vous obtiendrez le meilleur Bokeh possible.

Pour les photos de mode prises en extérieur et non en studio, voici ce que vous devez retenir : les photographes professionnels utilisent des appareils photo “Full frame”, auxquels ils ajoutent un puissant téléobjectif disposant d’une focale de 300 mm en plus d’un diaphragme d’ouverture 2,8. L’objectif coûte à lui seul entre 2500€ et 6000€ selon les constructeurs et pèse environ deux kilos et demi. C’est la rançon du succès : le fond s’estompe parfaitement, le modèle et ses vêtements se démarquent très nettement. Les objectifs disposant d’une focale entre 70 et 250 mm et d’un diaphragme d’ouverture 2,8 sont aussi populaire et permettent de bons bokeh. L’objectif coûte entre 800 et 2000€ et pèse environ un kilo et demi.

Photo de mode effet Bokeh

Les photographes de mode réussissent leurs Bokeh grâce aux téléobjectifs et à l’ouverture du diaphragme. Ici, le modèle se démarque bien de l’arrière-plan.

Les détails qui comptent pour réussir votre flou artistique

Attention toutefois : les bons réglages ne font pas tout ! Il se peut que votre appareil photo dispose d’un gros capteur, mais d’un objectif laissant passer peu de lumière !  Ainsi, un appareil doté d’un plus petit capteur offrira un meilleur Bokeh si vous utilisez un objectif au diaphragme très ouvert (par exemple un diaphragme 1,8 au lieu de 3,3).

Même la forme du flou artistique porte à débat chez les amateurs de photo : les bulles qui apparaissent selon l’objectif sont soit rondes, soit ovales, soit carrées, mais la forme ronde est généralement la plus recherchée. Cette tendance est soutenue par les fabricants d’objectifs grâce à des diaphragmes de 9 lamelles (contre 7 initialement), ce qui empêche les bulles d’avoir une forme carrée. En plus de cela, il existe selon les objectifs un contour lumineux qui se forme autour de ces tâches, un détail que les directeurs photo aimeraient bien éviter.

Taxi in Dämmerung Bokeh Foto
Même s’ils ne sont pas entièrement ronds, les cercles apparaissent particulièrement bien lors de photo de nuit grâce aux sources de lumière continues.

Attention à l’ouverture du diaphragme aux risques de rater votre Bokeh !

Si vous possédez déjà un appareil et un objectif,  il ne vous reste plus qu’à influencer le flou artistique à l’aide du diaphragme. Pour cela, utilisez le mode “Priorité ouverture” ou “Priorité diaphragme” de votre appareil photo. L’appareil se chargera alors de choisir la vitesse qui convient le mieux selon l’ouverture que vous avez sélectionnée.

Pour un meilleur effet Bokeh, la plupart des photographes ouvrent leurs diaphragmes au maximum, selon qu’ils aient un objectif 1,4, 1,8, 2,8 ou 3,3. Attention : la plupart des objectifs ne profitent pas de leurs pleine puissance lors de l’ouverture maximale du diaphragme. Par exemple, ne pas photographier avec la plus grande ouverture possible rendra votre motif principal encore plus net. Pour un meilleur flou, il convient de fermer le diaphragme (par exemple en passant de 1,4 à 2 ou de 2,8 à 4,0).

De plus, un arrière-plan flou n’est pas le seul à souffrir de l’ouverture complète du diaphragme. En réglant ainsi votre appareil, d’autres erreurs comme le vignettage (assombrissement des coins de la photo) ou l’aberration chromatique (la photo est floue à cause de diverses mises au point) peuvent apparaître. Il est aussi possible que la prise ait un faible contraste. Il existe des objectifs géants comme le 1,2 ou même le 0,95 (promettant de beaux effets Bokeh) mais dont le flou général déçoit lors de l’ouverture maximale du diaphragme, ce que vous devrez masquer.

Si votre appareil photo ne propose pas le mode “Priorité ouverture”, vous pouvez utiliser le mode “Sport” ou “Portrait” pour réaliser vos Bokeh. Toutefois, utiliser le mode “Paysage” ou “Architecture” fera ressortir tous les détails de l’arrière-plan.

Bokeh Kamera Varianten hoch
La scène a été prise avec les diaphragmes 2,8 (en haut à gauche), 5,6, 11 et 22 (en bas à droite). Le premier-plan et l’arrière-plan deviennent de plus en plus nets.

Les étapes de préparation de votre effet Bokeh sont décisives !

Vous ne ferez pas de bel arrière-plan flou uniquement grâce à votre appareil et à votre objectif : la préparation de l’image est tout aussi importante ! Créez une grande distance entre le motif principal et l’environnement qui l’entoure. Lors d’un portrait par exemple, éloignez votre modèle du mur ou des plantes : l’arrière-plan sera alors flou. Faites en sorte que ce dernier apparaisse le plus loin possible du motif principal, comme pour les macro photos.

N’oubliez pas : un Bokeh sera poétique s’il est égayé avec des cercles lumineux en fond ! Ces cercles de lumière apparaissent particulièrement bien s’ils proviennent d’une source lumineuse plongée dans un environnement sombre. Il est aussi possible de réaliser un beau Bokeh dans ces situations :

  • Des jeux de lumière dans la nuit
  • Les reflets de lumière sur l’eau, le verre ou le métal

Testez différentes dispositions et positions pour votre appareil photo. Observez aussi le changement des cercles lorsque que vous modifiez l’ouverture du diaphragme (en passant de 2,8 à 4,0 par exemple).

Les objectifs spécialisés offrent quant à eux d’autres possibilités comme par exemple l’objectif “Tilt-shift” qui est utilisé pour ne pas déformer les photos architecturales ou l’objectif “Lensbaby” qui déforme les contours de votre photo.

Créez un Bokeh grâce à un logiciel de retouche photo

5-varianten-bokeh-hoch
A gauche, l’arrière-plan est terne. Au milieu, l’arrière-plan est modifié grâce à l’outil “flou gaussien”. A droite, l’effet Bokeh est réalisé grâce à Photoshop.

Vous pouvez retoucher le niveau de flou de vos images ultérieurement grâce à un logiciel de retouche photo sur ordinateur. Voici la procédure à suivre :

  1. Sélectionnez l’arrière-plan en utilisant soit l’outil “Baguette magique” soit l’outil de sélection rapide;
  2. Appliquez un filtre sur la partie sélectionnée de l’image.
  1. Appliquez un filtre sur la partie sélectionnée de l’image.

Mais tout n’est pas si facile ! Il se peut que la distance entre certains arrière-plans et leurs motifs change, par exemple lorsque la photo d’un mur est prise de côté. Dans ce cas, appliquez une couche alpha ayant des nuances de gris à votre image. Cette couche s’occupera de la puissance du filtre selon les différentes parties de l’image.

A noter : ajoutez un filtre supplémentaire comme un “Flou gaussien” n’offrira pas un beau résultat. L’arrière-plan sera certes flou, mais le rendu sera terne, en particulier car ce filtre absorbe la lumière et fait de facto chuter le contraste.

C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’utiliser des filtres photos spécialisés sur ordinateur, comme par exemple l’Exposure du fabricant Alien Skin et sa fonction Bokeh (disponible en ligne pour $149). Photoshop propose quant à lui depuis longtemps la commande “Flou de l’objectif” (menu “Filtre”). La fonction “Flou de l’objectif”  (anciennement “Flouter”) est plus efficace que le “Flou gaussien”. Grâce à elle, on peut, entre autres, modifier le nombre de lamelles du diaphragme, la surexposition des cercles de lumière ou la focale simulée. Cependant, les résultats ne seront pas exceptionnels.

Réussir de jolis Bokeh grâce à la galerie d’effets de flou

 

Photoshop Weichzeichner Bokeh

La galerie d’effets de Photoshop CS6 ou Photoshop CC permet d’excellents Bokeh aux élégantes tâches lumineuses. Vous ferez des merveilles avec les réglages “Lumière Bokeh” et “Luminosité”.

Vous obtiendrez d’excellents rendus pour vos Bokeh à l’aide de Photoshop. Ouvrez la rubrique “Filtre”, puis “Galerie d’effets de flou”. Peu importe la fonction que vous choisissez, nous effectuons ici un test avec la fonction “Tilt-Shift” (effet de maquette).

Augmentez la valeur du flou à 130 pixels, afin que cela donne un effet prononcé. Ensuite, tracez des lignes jusqu’à ce que la zone ciblée se floute. Voilà l’astuce : utilisez “L’effet flou” de la boîte de dialogue. Il n’existe pas que la variante “Tilt-Shift”, mais d’autres fonctions de la galerie de flous, comme par exemple la fonction “Flou par moyenne”.

Dans les divers effets disponibles, placez la “Lumière Bokeh” à 55%. Les zones claires sont alors complètement surexposées, le correcteur de lumière montrant la tranche de 191 à 255 pixels, c’est à dire des points très clairs. Changez maintenant cette valeur : réglez la luminosité entre 138 et 141. Vous obtiendrez alors de jolis cercles lumineux dans des teintes moyennes et les lumières ne seront plus exagérées.

Vous avez plein de choses à expérimenter : déplacer, rétrécir, agrandir le réglage de la luminosité, ou changer la valeur. Plus la valeur de la “Lumière Bokeh” sera élevée, plus l’écart de la lumière sera étroit : pour une “Lumière Bokeh” de 70%, un réglage de 136 à 137 pixels suffit.

Le correcteur de “Couleur Bokeh” fera apparaître plus de saturation dans les cercles de votre effet Bokeh. Les lumières artificielles (les villes de nuit par exemple) auront un effet attractif. Si votre photo se situe en plein jour, la saturation sera surexposée. Vous savez maintenant réaliser de magnifiques Bokeh en photo ou sur l’ordinateur !

Vous avez réalisé un joli Bokeh grâce à nos conseils ? Partagez votre photo sur notre page Facebook !

 


Profitez de jusqu'à -40% dans la rubrique Promo !

Je découvre les offres !